Skip to main content
© Louis Destradidov (A Normal Band Production)
27 juin 2018

Tsugi Podcast 513 : Manu Le Malin

par Clémence Meunier

1er mai 2018. Certains défilaient, d’autres pionçaient en profitant du jour férié. Ceux qui nous intéressent ici étaient en train de récupérer. Car quelques jours avant, sur l’ancien terrain militaire de Marigny, ils tapaient du poing, du pied, suaient et dansaient, puisque comme chaque année avait lieu le fameux Teknival du 1er mai. Parmi eux, un grand gaillard, recouvert de tatouages, venu en bécane pour rejoindre le Kraken Krew, soundsystem présent à la teuf. Il mixera hardcore pendant deux heures le samedi 28 avril, techno pendant quatre heures le lendemain. Le bonhomme ? Manu Le Malin, l’un des rares DJs français capables de rameuter des milliers de personnes en festival ou en club, pour partir quelques jours après mixer sur un camion en teuf, les pieds dans la boue. Le genre de DJs qui raconte une histoire avec ses sets, installe une atmosphère et dont la patte se reconnaît dès le premier disque passé. Le genre de DJs, donc, qu’on aime chez Tsugi, surtout quand derrière Manu Le Malin se cache un tout aussi fascinant Emmanuel Dauchez, hippie aux tatouages dark, géant à l’oeil parfois dur mais au sens de l’humour omniprésent. Ce sont ces contrastes qui nous ont poussés à porter Manu/Emmanuel en couv’ de notre prochain numéro de Tsugi, en kiosque le samedi 7 juillet, publiant par la même occasion le plus long entretien de l’histoire du magazine. Le 7 juillet, c’est aussi la grande soirée au Manoir de Keroual du festival Astropolis, la deuxième famille de Manu, celle qui ne l’a jamais lâché – et il leur a bien rendu. On n’aurait pas pu mieux tomber.

En attendant, Manu Le Malin nous offre, en écoute et téléchargement gratuit, son set hardcore enregistré au Teknival chez le Kraken Krew. Deux heures de bastonnades, ne galopant pas forcément direct vers le 180 BPM : au contraire, celui qui officie aussi sous le nom de The Driver (quand il mixe techno) aime bien commencer ses histoires-qui-font-peur par des morceaux à l’ambiance et aux kicks lourds… Et peu importe si ça va tout doucement. Une belle mise en jambes pour un set où se croiseront KRTM, The DJ Producer, Cubic Nomade (du label hollandais Dark Descent que Manu Le Malin affectionne particulièrement) mais aussi… Kery James. Pas de tracklist ordonnée et annotée ici, ce sera à vous de bosser un peu : Manu ne préparant jamais ses sets à l’avance, connaissant ses morceaux sur le bout des doigts sans en connaître les références exactes, n’est pas le genre à filer un track-id tout propre. Et puis après tout, on n’est pas là pour remplir une feuille jaune Sacem ou se prendre pour Shazam. Non, là, ça danse :

Et bonne nouvelle ! Ce podcast de Manu Le Malin peut être téléchargé gratuitement. Il suffit d’aller sur ce lien, de faire un clic droit sur le player, puis “enregistrer la vidéo”. Le mix se téléchargera alors en MP3.

 

Quelques artistes présents dans ce mix :
fracture 4
KRTM
somniac one
ybrid
summa
the dj producer
ragna rok
densha crisis
TOA
cubic nomad
kerry james
desolation
dj promo
reckless
dustrializer
demanufacturer
defiler
the relic
XKRI
corner

Et quelques labels :
love HZ
prspct
arkaik
TTM
genosha
dark descent
traumatic rec

Visited 56 times, 1 visit(s) today