© Louis Destradidov (A Normal Band Production)

Tsugi Podcast 513 : Manu Le Malin

1er mai 2018. Cer­tains défi­laient, d’autres pio­nçaient en prof­i­tant du jour férié. Ceux qui nous intéressent ici étaient en train de récupér­er. Car quelques jours avant, sur l’ancien ter­rain mil­i­taire de Marigny, ils tapaient du poing, du pied, suaient et dan­saient, puisque comme chaque année avait lieu le fameux Tekni­val du 1er mai. Par­mi eux, un grand gail­lard, recou­vert de tatouages, venu en bécane pour rejoin­dre le Krak­en Krew, soundsys­tem présent à la teuf. Il mix­era hard­core pen­dant deux heures le same­di 28 avril, tech­no pen­dant qua­tre heures le lende­main. Le bon­homme ? Manu Le Malin, l’un des rares DJs français capa­bles de rameuter des mil­liers de per­son­nes en fes­ti­val ou en club, pour par­tir quelques jours après mix­er sur un camion en teuf, les pieds dans la boue. Le genre de DJs qui racon­te une his­toire avec ses sets, installe une atmo­sphère et dont la pat­te se recon­naît dès le pre­mier disque passé. Le genre de DJs, donc, qu’on aime chez Tsu­gi, surtout quand der­rière Manu Le Malin se cache un tout aus­si fasci­nant Emmanuel Dauchez, hip­pie aux tatouages dark, géant à l’oeil par­fois dur mais au sens de l’humour omniprésent. Ce sont ces con­trastes qui nous ont poussés à porter Manu/Emmanuel en couv’ de notre prochain numéro de Tsu­gi, en kiosque le same­di 7 juil­let, pub­liant par la même occa­sion le plus long entre­tien de l’histoire du mag­a­zine. Le 7 juil­let, c’est aus­si la grande soirée au Manoir de Ker­oual du fes­ti­val Astrop­o­lis, la deux­ième famille de Manu, celle qui ne l’a jamais lâché — et il leur a bien ren­du. On n’aurait pas pu mieux tomber.

En atten­dant, Manu Le Malin nous offre, en écoute et télécharge­ment gra­tu­it, son set hard­core enreg­istré au Tekni­val chez le Krak­en Krew. Deux heures de bas­ton­nades, ne galopant pas for­cé­ment direct vers le 180 BPM : au con­traire, celui qui offi­cie aus­si sous le nom de The Dri­ver (quand il mixe tech­no) aime bien com­mencer ses histoires-qui-font-peur par des morceaux à l’ambiance et aux kicks lourds… Et peu importe si ça va tout douce­ment. Une belle mise en jambes pour un set où se crois­eront KRTM, The DJ Pro­duc­er, Cubic Nomade (du label hol­landais Dark Descent que Manu Le Malin affec­tionne par­ti­c­ulière­ment) mais aus­si… Kery James. Pas de track­list ordon­née et annotée ici, ce sera à vous de boss­er un peu : Manu ne pré­parant jamais ses sets à l’avance, con­nais­sant ses morceaux sur le bout des doigts sans en con­naître les références exactes, n’est pas le genre à fil­er un track-id tout pro­pre. Et puis après tout, on n’est pas là pour rem­plir une feuille jaune Sacem ou se pren­dre pour Shaz­am. Non, là, ça danse :

Et bonne nou­velle ! Ce pod­cast de Manu Le Malin peut être téléchargé gra­tu­ite­ment. Il suf­fit d’aller sur ce lien, de faire un clic droit sur le play­er, puis “enreg­istr­er la vidéo”. Le mix se télécharg­era alors en MP3.

 

Quelques artistes présents dans ce mix :
frac­ture 4
KRTM
som­ni­ac one
ybrid
sum­ma
the dj pro­duc­er
ragna rok
den­sha cri­sis
TOA
cubic nomad
ker­ry james
des­o­la­tion
dj pro­mo
reck­less
dus­tri­al­iz­er
deman­u­fac­tur­er
defiler
the rel­ic
XKRI
cor­ner

Et quelques labels :
love HZ
prspct
arkaik
TTM
genosha
dark descent
trau­mat­ic rec

(Vis­ité 3 037 fois)