Skip to main content
25 juin 2020

Tsugi Podcast 593 : Autarkic

par Sylvain Di Cristo

Il signe le Tsugi Podcast 593 : Autarkic, figure de la scène électronique israélienne à l’instar de Red Axes, développe son dernier album et l’arpégiateur en quatre double-croches comme personne.

C’est l’un des signes distinctifs de cette équipe d’artistes à laquelle on peut l’identifier : Red Axes, Moscoman, Rebolledo, Curses… Un groove imparable aux drums, une ligne d’arpégiateur en quatre double-croches qui sautille et le tour est joué. Mais dans le cas d’Autarkic – et en particulier sur son dernier album Terms And Conditions sorti le 29 mai sur Life & Death (le label de DJ Tennis, tiens, encore un autre qui sonne comme ça) – Nadav Spiegel n’hésite pas à utiliser sa propre voix pour agrémenter ses productions qui prennent un virage davantage « chanson » que club music, pareillement savoureux.

Dans son mix d’une heure, c’est la facette dancefloor de son album que l’on va retrouver, « avec des tracks qui contiennent des pads spaciaux et un onirisme qui submerge, mais toujours up tempo et dansant », nous précise-t-il.

Qu’est-ce que tu voulais créer avec ce dernier album ? Qu’avais-tu en tête ?

Mes objectifs étaient : un, enregistrer et finir un nouvel album trois ans après I Love You, Go Away. Deux, que ce disque contienne un message cohérent.

Comment se porte la scène électronique israélienne ces temps-ci ?

Selon moi, la scène pré-Covid n’était déjà pas en grande forme. Ces dernières années, la techno et la house sont devenues très populaires et les soirées se sont transformées en énormes festivals, laissant la partie plus alternative de la scène dans des clubs qui galèrent. La distanciation sociale est supposée tuer le clubbing mais c’est plutôt une régression que je sens venir, illustrée par un retour des teufs illégales. Peut-être que nous aurions besoin d’assécher financièrement cette ‘industrie’, pour que justement elle cesse temporairement d’être une ‘industrie’ et que de nouvelles choses naissent de manière plus sincère.

Parles-nous un peu de ce mix…

J’ai essayé de reproduire certaines émotions de mon album avec des tracks aux pads spaciaux et un onirisme qui submerge, mais toujours up tempo et dansant. Il contient des morceaux de vétérans, comme Andrew Weatherall, DMX Krew, Orbital et Metro Dade, qui sont tous des modèles pour moi ; ainsi que des artistes comme Yovav, Solitary Dancer et Jssl qui ne sont pas si connus mais qui font des choses magnifiques dans le champ alternatif. Et pour saupoudrer le tout, quelques-uns de mes tracks.

C’est quoi la suite pour toi ?

A-U-C-U-N-E I-D-É-E.

Tracklist

  1. Yovav – Space Work
  2. Autarkic – Solid States
  3. Dayglo Maradona – Rock Section (Andrew Weatherall Remix)
  4. Solitary Dancer – Birth of Saturn
  5. Plaid – Maru (Orbital Remix)
  6. Autarkic – Trancelate
  7. Redshape – Tel Aviv
  8. Age of Chance – Time Up
  9. Jssl – Echoes
  10. The Golden Filter – Kill Me (John Talabot Remix)
  11. DMX Krew – Cj Vibe
  12. Autarkic – I Know
  13. Metro Dade – The Andor Voyage
  14. Autarkic – Treble Rebel

Visited 5 times, 1 visit(s) today