©Alina Pasiuk

🔊 Tsugi Podcast 624 : Roe Deers, dark disco et plafond qui suinte

Le Litu­anien Roe Deers signe avec ce Tsu­gi Pod­cast 624 un mix som­bre et glauque, qui sent bon les petits clubs où la sueur pleut du pla­fond. EBM, dark dis­co, acid, dark wave, le tout main­tenu à moins de 120 BPM pour entretenir la moiteur.

Roe Deers

©Ali­na Pasiuk

Pour cer­tains, le dis­co, c’est trop joyeux. Il suff­i­sait d’in­ven­ter le dark dis­co, dont Roe Deers alias Liu­das Lazaus­ka est un prati­cien auto­proclamĂ©. On l’a vu rĂ©cem­ment appa­raĂ®tre chez les Lyon­nais de Hard Fist (fondĂ© par Cor­nelius Doc­tor, prĂ©sent dans la track­list de ce mix) oĂą il sig­nait “Rad­i­cal Tom”, un banger lent et basseux, et dernière­ment il sig­nait un EP chez Tur­bo Record­ings, le label de Tiga. S’ap­parentant Ă  de l’EBM mais avec des pail­lettes, la musique qu’il pro­duit ne s’aven­ture jamais dans les gammes majeures : c’est som­bre, lugubre, et on le ver­rait bien organ­is­er des raves pour vam­pires dans un manoir per­du dans les forĂŞts de sa Litu­anie natale. “La con­stance per­sĂ©vère dans les des­seins louables”, et ce Tsu­gi pod­cast 624 ne dĂ©roge pas au style dĂ©fendu par Roe Deers. L’am­biance est glauque et moite, mais on ne peut pas s’empĂŞcher de se dĂ©hanch­er sur un rythme qui va crescen­do au fil du mix.

 

Ă€ lire Ă©galement
Tsugi Podcast 621 : Curses, EBM, electro, arpĂ©giateur et beaucoup de đź’Ş

 

Quelle Ă©tait l’intention der­rière ce mix ?

Pour ce mix j’ai choisi des tracks de ma playlist ensoleil­lée. Le club­bing s’est peut être arrêté, mais je n’ai pas arrêté de dig­ger tout ce temps. Ce sont donc mes dernières décou­vertes musi­cales, des tubes de ma playlist de con­fine­ment, des tracks d’amis et d’autres titres adéquats pour la fin du printemps.

Dis-nous en plus sur la track­list, qui sont ces artistes pour toi ?

C’est un voy­age des années 80′ au futur, de l’EBM lente à mes dernières trou­vailles house. Il y a des nou­veautés spé­ciales de Curs­es, Each Oth­er (Justin Strauss & Max Pask), Sasa Crnobrn­ja (In Fla­granti), Fan­tas­tic Twin, Mar­vin & Guy, Autar­kic et d’autres.

Com­ment vois-tu la scène Ă©lec­tron­ique actuelle ?

La scène est dans un mode de fonc­tion­nement étrange, à sor­tir de la musique dance sans club­bing ou de réponse du pub­lic. En même temps, ça com­mence à repar­tir : je pense que ça va être énorme et vrai­ment rafraîchissant.

CĂ´tĂ© release, qu’as-tu prĂ©vu pour la suite ?

Le mois dernier; c’était ma pre­mière sor­tie chez Tur­bo Record­ings, un EP inti­t­ulé Voodoo Gym. Je suis très con­tent de le partager et je suis impa­tient de pou­voir l’essayer sur de gros sound sys­tems. J’ai deux autres EPs prévu pour 2021, quelques remix­es et appari­tions sur des com­pi­la­tions, mais j’ai surtout mon pre­mier album qui sor­ti­ra à la fin de l’année.

❏

Track­list du podcast

Telex — The Beat Goes On/Off
Sasa Crnobrn­ja — Decomposition
L.B. BaD — Just Don’t Stop
Zil­las On Acid — A Won­der­ful Time In A Ter­ri­ble Club (Fan­tas­tic Twins Remix)
DMX Krew — Unconnected
E‑bony — Trance­siz­er (Franz Scala Remix)
Cor­nelius Doc­tor & DC Salas — Del­i­cate Disorder
Bernadus Fritz — House Of The Dead (False Objects Remix)
Peter Inva­sion, Gre­gor Habicht — Bow­ery 559 (Each Oth­er remix)
Curs­es — Discipline
Kate Stein — Mys­tic Sad­dle Ranch (Autar­kic Remix)
Unknown Artist — ExtDry (Cobra Edit)
Cold Beat — Dou­ble Sided Mir­ror (Coop­er Saver Remix)

(Vis­itĂ© 568 fois)