© David Boschet

5 bonnes raisons de se ruer à Astropolis l’Hiver

Du 8 au 12 févri­er prochain, Astrop­o­lis revient pour son édi­tion hiver­nale dans une mul­ti­tude de lieux du Pays de Brest. Le fes­ti­val bre­ton y promet con­certs, vinyl mar­ket, per­for­mances et mas­ter­class pour qua­tre journées de gour­man­dis­es musi­cales. Et on vous donne cinq bonnes raisons de courir acheter des bil­lets. 

 

1 — Pour sa prog’ spéciale Grand Ouest

Le fes­ti­val laisse carte-blanche à son label DÔME pour amen­er des artistes de tout l’Ouest de la France. On y retrou­vera A‑Sim, Gigs­ta, MMPP, Moody, John­faus­tus, Ilyss, Nab­ta et Jean Terechkov, passés par le trem­plin Astrop­o­lis. Aude Vais­selle et BRAVO BÉTON! révéleront leur col­lab­o­ra­tion à mi-chemin entre Mor­laix et Brest, avec leur musique rem­plie de mélan­col­ie, d’amour et d’é­moi. Mais on décou­vri­ra égale­ment d’autres musi­ciens de ce coin de pays : notam­ment Véronique Sam­sung, Magi­cien Win­dows, Sarah Rubio, Mid­night Totem et la team Hori­zons fer­ont trem­bler Brest. Et on a hâte d’en ressen­tir les secousses.

 

2 — Pour ses performances live inédites

Pen­dant ces qua­tre jours enflam­més, on décou­vri­ra des per­for­mances divines et infer­nales, du psy­chédélique à l’e­uphorie. On vibr­era pour la poly­va­lence har­monique de Wil­likens & Ivkovic (Lena et Vladimir, donc) et pour la fusion punk offerte par Voli­tion Imma­nent, duo for­mé par Par­rish Smith & Mark Knekel­huis. On se défoulera aus­si grâce à la pre­mière du pro­jet visuel et sonore de RIXES: Mael­strom et Bertrand James y col­la­borent afin de créer un moment d’alchimie, entre impro­vi­sa­tion musi­cale et arts numériques avec une scéno­gra­phie inno­vante conçue par Eliza Struthers-Jobin. Avant la sor­tie de son album Les Délivrés, Maxime Dan­gles nous pro­posera un live inédit de son art méthodique, entre bande-son ciné­matographique et créa­tiv­ité électronique.

 

3 — Pour son aprem’ dédié au jeune public et aux familles

Pour cette édi­tion hiver­nale, Astrop­o­lis renou­velle son Astrokids, cette après-midi col­orée où une mul­ti­tude d’ate­liers sont mis en place pour les plus jeunes. Au pro­gramme : décou­verte élec­tron­ique, dance­floor explosif, pail­letage ou encore pho­to booth. Les Ate­liers des Capucins et Astrop­o­lis s’as­so­cient pour créer ce moment inno­cent ‑et gratuit- qui ravi­ra les familles, l’après-midi du mer­cre­di 8 février.

 

4 — Pour vibrer grâce au collectif LA CREOLE

On pour­ra décou­vrir la fusion par­faite “entre un sound sys­tem et une soirée tech­no under­ground”. Et ça, on ne veut pas le louper. Le col­lec­tif LA CREOLE s’est don­né comme mis­sion de célébr­er la diver­sité cul­turelle et le mélange des gen­res. À tra­vers leurs presta­tions, les danseurs et les DJs se rejoignent, à la croisée des gen­res, pour un moment inter­cul­turel et cos­mopo­lite. Pour leur pas­sage à Astrop­o­lis, on retrou­vera der­rière les platines Syl­vere & GЯEG qui nous fer­ont pass­er une soirée ray­on­nante et festive.

 

 

5 — Parce qu’on a hâte de découvrir la pièce de Maud Le Pladec

Le Quartz -cen­tre cul­turel de Brest- et Astrop­o­lis se sont alliés pour pro­pos­er cette ren­con­tre “inédite, explo­ratrice et pluridis­ci­plinaire”. La danseuse et choré­graphe Maud Le Pladec présen­tera sa pièce Count­ing stars with you (musiques femmes) sur une bande-son de Chloé. Cette per­for­mance fait fusion­ner musique et danse, pour y ques­tion­ner la place des femmes dans l’u­nivers de la musique à tra­vers le temps. Le jeu­di 9 et le ven­dre­di 10 févri­er, l’e­space cul­turel du Mac Orlan nous offrira ce morceau de mat­ri­moine, révélant une des his­toires secrètes de la créa­tion fémi­nine. Ces deux presta­tions s’an­non­cent “à la fois poé­tique et poli­tique”, où “la musique se regarde et la danse s’écoute”.

Et comme si vous n’aviez déjà pas de raisons suff­isantes pour aller faire un tour en Bre­tagne, Cate Hortl sera aus­si de la par­tie. On pour­ra décou­vrir le futur dystopique de Pablo Bozzi et Kendal d’In­frav­i­sion et l’u­nivers musi­cal des légendaires Kit­tin & The Hack­er. Le duo d’Il est Vilaine, le sur­volté Youl ou encore la berli­noise SPFDJ seront égale­ment présents pour com­pléter le line-up intrépi­de d’Astropolis.

Toutes les infor­ma­tions sur le fes­ti­val sont à retrou­ver ici.

(Vis­ité 591 fois)