A voir : “French Waves”, le docu retraçant 25 ans de musique électronique à la française

Une heure pour expli­quer la musique élec­tron­ique française ? Impos­si­ble. Julian Starke, le réal­isa­teur de French Waves, le sait bien. Il s’est pour­tant lancé dans cette aven­ture, et non sans ambi­tion : French Waves, c’est donc un doc­u­men­taire dans lequel le réal­isa­teur assume tout à fait son par­ti pris — par­ler des artistes qui l’ont mar­qué per­son­nelle­ment tout au long de sa (jeune) vie, sans vouloir établir une liste exhaus­tive et défini­tive -, Julian Starke con­voque toutes les généra­tions de musi­ciens et mélo­manes français, de Lau­rent Gar­nier et Frédéric Agos­ti­ni des soirées Respect aux petits nou­veaux que sont Super­poze, Fakear ou Jacques.

French Waves, le doc­u­ment, est vis­i­ble depuis aujour­d’hui via le compte Youtube de Pitch­fork — et ci-dessus. Mais le pro­jet com­prend égale­ment une web-série de 10 courts épisodes et un vaste site web revenant de manière plus his­torique sur l’his­toire de cette musique made in France (un site auquel a large­ment con­tribué la rédac’ de Tsu­gi). Anec­dotes, sou­venirs de rave, images d’archive, espoirs et French Touch : French Waves, tout en faisant mar­rer les gens (mer­ci Jacques, tou­jours aus­si bon client), est aus­si péd­a­gogue que rassem­bleur. Parce que s’il y a un sujet sur lequel on peut être chau­vin, c’est bien la musique élec­tron­ique.


(Vis­ité 3 491 fois)