Skip to main content
© Brice Robert
9 février 2023

Festival Reperkusound : voyage au pays de l’underground

par Marion Sammarcelli

Le festival Reperkusound revient pour une 18ème édition du 7 au 9 avril 2023. Pour la programmation, on peut dire qu’ils ont mis le paquet. Au cœur du Double Mixte à Villeurbanne vous retrouverez cinq scènes (ou stages pour les bilingues) et pas moins de 80 artistes en trois nuits. Un indice sur le menu ?  Univers underground

L’édition 2023 du Reperkusound s’annonce mémorable. Il s’agira d’un voyage dans les profondeurs abyssales du son, à la rencontre d’artistes phares des musiques underground. Au programme -vous l’aurez compris ça va taper- techno, hardtek, trance, électro, hip hop, dubstep, rave, dub, acid, bass music… rien que ça !

Des artistes phares de la techno et de la house feront vibrer le Double Mixte en avril. Romane Santarelli ouvrira les festivités par un voyage au son de sa techno mentale et onirique. Vous aurez également l’occasion de (re)découvrir la deep-house mélodique et stellaire de Joris Delacroix ou bien les DJ-sets éclectiques de Bernadette qui se balade, de manière déconcertante, entre house funky, italo-disco et sonorités UK.

« Techno / toujours pareil / boum boum dans les oreilles » -vous avez chanté les paroles n’est-ce pas ?- Non, Salut C’est Cool ne sera pas présent, mais c’est bien Roland Cristal et sa techno DIY que vous retrouverez pour la première fois au Reperkusound ! Puis, pour continuer à vous défouler sur des kicks endiablés vous pourrez entièrement faire confiance à Trym, jeune prodige de la techno indus, ou bien à Paula Temple, « noisicienne » confirmée, maîtrisant une techno fantasmagorique « full master dans le rouge » depuis plus de 15 ans. Enfin, mention spéciale pour GRAYSSOKER, nouvel ovni de la scène électronique, qui parvient à faire rimer techno et accordéon. Oui c’est possible.

 

Reperkusound, tout sauf mainstream

C’est un voyage de 30 ans en arrière que vous ferez au Reperkusound, puisque les pères fondateurs de Heretik System -un des premiers soundsystem français- seront présents. Vous retrouverez donc Popof pour un DJ-set hardtek endiablé ainsi que Beuns et Nout qui performeront un back2back percussif puis ravageur. Ixindamix, Crystal Distortion et 69DB s’associeront également pour proposer un set « Acid Cheese Alliance », véritable laboratoire psychédélique entre groove et hardtek. Dans la famille du hardcore, nous demandons également Miss K8, qui n’aura pas peur de transformer le dancefloor en champ de bataille. Le Double Mixte accueillera aussi des figures de la rave hardtek et frenchcore comme Vandal, co-fondateur du soundsystem légendaire Kaotik à Bristol… Ou encore Darktek et ses sons décalés, fidèle à lui-même depuis ses débuts.

Côté trance et psytrance Reperkusound vous prépare du lourd. Les six membres d’Hilight Tribe seront présents avec leur flopée d’instruments exotiques pour vous délivrer un live natural trance et tribe inoubliable. Préparez vous également à accéder au monde psychédélique du duo Vini Vici qui excelle depuis un bon moment dans les sonorités psytrance envoûtantes.

Et pour le dimanche, changement radical. Cabellero & JeanJass, les rappeurs et darons de l’émission « High & Fines Herbes » qu’on ne présente plus, viendront se glisser entre deux plateaux hardcore, techno et trance. Et c’est ça qu’on aime chez Reperkusound : les surprises. Cette année, le festival présentera aussi une cinquième scène assez spéciale qui permettra de reprendre son souffle entre deux immersions… on n’en sait pas plus. Mystère.

 

 

Cartes Blanches sur la Stage Invaders

Que serait le Reperkusound sans ses fameuses Cartes Blanches ? Chaque année, gare aux envahisseurs qui viendront retourner vos soirées. Les aliens du collectif Marsatac annexeront la Stage Invaders le vendredi soir en invitant notamment deux étoiles de la techno Mila Dietrich et Sara Landry (pour ne citer qu’elles). Le samedi, ce sera une carte blanche spéciale bass music et dub portée par le collectif lyonnais Phase. Et enfin, pour clôturer le festival ce n’est autre que La Darude, collectif à l’esthétique Y2K et colorée, qui viendra remettre l’eurodance puis la trance au goût du jour avec Canelle Doublekick ou encore DJ Kwamē. Lunettes de vitesse fortement conseillées.

 

Visited 40 times, 1 visit(s) today