Skip to main content
© Captures d'écran Youtube
21 octobre 2022

Hey Hey My My, Agar Agar, Kabar Jako, YellowStraps… les clips de la semaine

par Corentin Fraisse

Pas moins de neuf vidéos dans notre sélection des clips de la semaine ! Et c’est assez rare pour le noter. Que voulez-vous, cette semaine fut bourrée de bonne musique, souvent accompagnée de -très- bons clips. Suivez le guide, on vous embarque avec Distractions, Gliz, Agar Agar, Johan Papaconstantino, Zoo Baby, Hey Hey My My, Agar Agar, Kabar Jako, blackwave. et YellowStraps !

 

Distractions – « Ville neuve »

Des nappes électroniques lumineuses, de la poésie dans les mots, de jolies voix à l’unisson… Toujours aussi tendre et hypnotisant, ce nouveau single de Distractions s’intitule « Ville neuve » et annonce la sortie d’un premier album, qui arrivera en 2023.

 

Gliz – « Totem »

Avec une basse qui vrombit, une énergie clairement punk et une chasse au Bigfoot, le tout soutenu par une voix délicieusement braillarde : Gliz débarque pour « Totem », premier extrait de leur album Mass, à paraître le 18 novembre !

 

Johan Papaconstantino – « Glass »

Sur une rythmique toujours chaloupées et des guitares orientales, Johan Papaconstantino prolonge l’été avec « Glass », saupoudré d’un clip qui donne des envies d’ailleurs. On est envoyé vers le bord de mer, la pêche au poulpe, qui croisent la route de bijoux et d’un prêteur sur gage. Le titre est canon, on lui souhaite un doux séjour.

 

Zoo Baby – « Ton appartement »

C’est une ballade à la mélancolie certaine, soutenue par un clip qui reproduit parfaitement l’ambiance sonore. On y suit l’errance, la désolation et le dépit qui semblent suivre une rupture. C’est simple, triste et beau à la fois. « Ton appartement » est le premier extrait du nouvel album de Zoo Baby, VOLUME II, qui sortira en février 2023 chez DUPRINCE.

 

Hey Hey My My – « High Life »

Le duo rock parisien se fend lui aussi d’une ballade, mais version rock psyché déstructurée, gorgée de basses bien grasses et de voix douces sur guitare claire. Dans le clip réalisé par Lucas Posson et produit par Solid, on suit les pérégrinations d’un homme qui trouve une sorte de mallette magique, enchantée, mais dont la phrase écrite à l’intérieur annonce la couleur : « With every wish comes a heavy weight ». Le début d’un voyage assez fou. Le nouvel album est prévu pour début 2023.

 

Agar Agar – « The visit »

Après le clip du survolté « Trouble », tout en 3D, voilà la suite avec « The visit » qui aborde l’intrusion dans l’intimité. Quand des inconnus ou quasi inconnus s’approprient votre espace personnel. Bon ok si on veut jouer sur les mots, ce n’est pas tout à fait un clip mais une « lyrics vidéo ». D’accord, mais ça nous laisse la place d’imagine des inconnus danser dans un salon trop petit. Hâte de découvrir le nouvel album, prévu pour janvier.

 

Kabar Jako – « Kaskas an dé »

Après 4 disques et une collab’ remarquée avec Aphex Twin, Jako Maron crée un trio et l’appelle Kabar Jako. Ce sera d’ailleurs le nom de l’album. Epaulé par deux pointures du maloya et du sega, il y mêle une sorte d’acid trance jouissive. Dans le clip de « Kaskas an dé » en noir et blanc, on ressent la fièvre des entrailles musicales de la Réunion, dans la poussière du Kabar, moment de fête où se rassemblent les musiciens.

 

YellowStraps – « notice »

Gros coup de coeur sur le nouveau clip de YellowStraps, fer de lance de la nu-soul venue de Belgique (dont on vous parlait déjà -un peu- en 2021). Depuis 10 ans le projet façonne une musique hybride qui intrigue et attise les sens. Après avoir été validé par la nouvelle scène rap belge (Roméo Elvis, Le Motel, L’Or du Commun…), le duo devenu solo dévoile « notice », troisième extrait de attendu premier album de YellowStraps, Tentacle, prévu pour fin janvier.

 

blackwave. – « i miss »

Encore des Belges, encore du talent à revendre. blackwave. dévoile le clip de « i miss » co-écrit avec KIRBY (qui a notamment bossé avec Ye et Beyoncé). C’est le dernier titre de leur album no sleep in LA sorti début septembre. « C’est un titre qui évoque non seulement notre enfance, mais aussi l’époque où nous avons commencé à faire de la musique. Pendant la réalisation de cet album, il y a eu des hauts et des bas. » Dans « notice », on les entend et on les voit ses questionner sur les tumultes amoureux. Doux et clinquant.

 

Visited 24 times, 1 visit(s) today