Jacques, Nelick, Fever Ray… Les clips de la semaine.

En ce ven­dre­di 7 octo­bre, Tsu­gi vous présente la sélec­tion, de qual­ité, des sor­ties clips de ces derniers jours. Accrochez- vous bien, car cette semaine, on part en voy­age sur Plu­ton avec Math­ame, on fait un burn-out avec Fever Ray, on ren­con­tre une sirène avec Nelick et Arielle Dom­basle, et on ouvre ses chakras avec Jacques. 

Math­ame — Come for you 

Ambiance mi-Inter­stel­lar mi-Ad Astra pour le nou­veau clip du duo ital­ien Math­ame qui nous offre un clip stel­laire, dirigé par l’artiste Thomas Vanz. Alliant syn­thés planants et voix mélan­col­iques, les deux frères Amedeo et Mat­teo visent juste en dévoilant une par­en­thèse élec­tron­ique majestueuse sub­limée par des visuels épous­tou­flants de planètes et autre pous­sières d’é­toiles per­dues, dans cette belle et mys­térieuse infinité.

 

Fever Ray — What They Call Us On la recon­naît à sa voix rare et mys­térieuse. La chanteuse sué­doise Karin Drei­jer est de retour avec un nou­veau sin­gle accom­pa­g­né d’un clip sin­guli­er, à l’im­age de sa musique. On y retrou­ve l’artiste plongée dans un décor de bureau totale­ment dystopique, qui con­traste habile­ment avec son morceau pop aux bass­es éléc­tro proches de l’afro-beat. Réal­isé par Mar­tin Fal­ck, ce clip mar­que le début d’un nou­veau chapitre de la car­rière de Fever Ray, qui revient après trois ans d’absence.

 

NELICK — I LOVE YOU

Moment de pure douceur garan­ti avec cette nou­velle sor­tie de Nelick. En fea­tur­ing avec Arielle Dom­basle, le rappeur nous emmène, le temps d’une chan­son, au bord de la mer faire la ren­con­tre d’une sirène. Le clip, réal­isé par Twin Twin est une par­faite illus­tra­tion de cette chan­son d’amour offerte par cette jeune étoile mon­tante au rap si sin­guli­er. Son EP Vanille Fraise sera disponible le 14 octo­bre prochain et on le retrou­vera au Tra­ben­do le 26 jan­vi­er 2023.

 

Jacques — Rien 

C’est un Jacques spir­ituel que l’on retrou­ve à tra­vers cette toute dernière sor­tie. Dans “Rien.”, le chanteur fait référence à tra­vers ses paroles, à une philoso­phie boud­dhiste qui  explique que nous ne sommes “rien”  et que c’est pour­tant déjà quelque chose… Ce beau moment de poésie est accom­pa­g­né d’un clip en image d’an­i­ma­tion, où petit à petit, on décou­vre Jacques, dansant seul, dans un mélange de vidéo et de pein­ture. On se donne rendez-vous avec lui le 20 octo­bre pour son con­cert à l’Olympia.
Romane Santarel­li — Amoramas 

Forte de sa pré­cieuse inven­tiv­ité, qu’elle avait prou­vée avec son pre­mier album Cos­mo Safari, la jeune pro­duc­trice orig­i­naire de Clermont-Ferrand revient cette fois-ci avec un nou­veau clip. D’emblée, on est hap­pé dans cette ambiance maxi-futuriste sur fond de tech­no rapi­de, avec ses dessins d’an­i­ma­tions et ses créa­tures poilues tout droits sor­ties d’une rave basée sur la planète Mars. On a qu’une hâte, c’est voir ça en live.
(Vis­ité 496 fois)