Skip to main content
7 octobre 2022

Jacques, Nelick, Fever Ray… Les clips de la semaine.

par Adèle Chaumette

En ce vendredi 7 octobre, Tsugi vous présente la sélection, de qualité, des sorties clips de ces derniers jours. Accrochez- vous bien, car cette semaine, on part en voyage sur Pluton avec Mathame, on fait un burn-out avec Fever Ray, on rencontre une sirène avec Nelick et Arielle Dombasle, et on ouvre ses chakras avec Jacques. 

Mathame – Come for you 

Ambiance mi-Interstellar mi-Ad Astra pour le nouveau clip du duo italien Mathame qui nous offre un clip stellaire, dirigé par l’artiste Thomas Vanz. Alliant synthés planants et voix mélancoliques, les deux frères Amedeo et Matteo visent juste en dévoilant une parenthèse électronique majestueuse sublimée par des visuels époustouflants de planètes et autre poussières d’étoiles perdues, dans cette belle et mystérieuse infinité.

 

Fever Ray – What They Call Us On la reconnaît à sa voix rare et mystérieuse. La chanteuse suédoise Karin Dreijer est de retour avec un nouveau single accompagné d’un clip singulier, à l’image de sa musique. On y retrouve l’artiste plongée dans un décor de bureau totalement dystopique, qui contraste habilement avec son morceau pop aux basses éléctro proches de l’afro-beat. Réalisé par Martin Falck, ce clip marque le début d’un nouveau chapitre de la carrière de Fever Ray, qui revient après trois ans d’absence.

 

NELICK – I LOVE YOU

Moment de pure douceur garanti avec cette nouvelle sortie de Nelick. En featuring avec Arielle Dombasle, le rappeur nous emmène, le temps d’une chanson, au bord de la mer faire la rencontre d’une sirène. Le clip, réalisé par Twin Twin est une parfaite illustration de cette chanson d’amour offerte par cette jeune étoile montante au rap si singulier. Son EP Vanille Fraise sera disponible le 14 octobre prochain et on le retrouvera au Trabendo le 26 janvier 2023.

 

Jacques – Rien 

C’est un Jacques spirituel que l’on retrouve à travers cette toute dernière sortie. Dans « Rien. », le chanteur fait référence à travers ses paroles, à une philosophie bouddhiste qui  explique que nous ne sommes « rien »  et que c’est pourtant déjà quelque chose… Ce beau moment de poésie est accompagné d’un clip en image d’animation, où petit à petit, on découvre Jacques, dansant seul, dans un mélange de vidéo et de peinture. On se donne rendez-vous avec lui le 20 octobre pour son concert à l’Olympia.
Romane Santarelli – Amoramas 

Forte de sa précieuse inventivité, qu’elle avait prouvée avec son premier album Cosmo Safari, la jeune productrice originaire de Clermont-Ferrand revient cette fois-ci avec un nouveau clip. D’emblée, on est happé dans cette ambiance maxi-futuriste sur fond de techno rapide, avec ses dessins d’animations et ses créatures poilues tout droits sorties d’une rave basée sur la planète Mars. On a qu’une hâte, c’est voir ça en live.
Visited 1 times, 1 visit(s) today