Skip to main content
13 décembre 2022

Les samples de Daft Punk : quand le duo puise l’inspiration chez les autres

par Emma Grandjean

Découverts par hasard grâce à des internautes, assumés officiellement ou grosses inspirations jamais démenties, les musiques qu’on écoute tous les jours comportent de multiples samples. Et pour commencer notre série d’articles consacrée aux samples d’artistes, quoi de mieux que de commencer par le plus flagrant et le plus logique : Daft Punk. Le duo français qui a annoncé la fin de sa carrière commune en 2021, a construit toute une partie de sa discographie en puisant dans les œuvres d’autres musiciens. La liste étant trop longue pour qu’on vous les détaille tous, voici un top 5 des plus flagrants.

 

« Harder, Better, Faster, Stronger », tube pas si original 

Sorti en 2001, « Harder, Better, Faster, Stronger » est sans aucun doute l’un des plus grands succès du groupe. Le track aux voix et paroles robotisées ne vient pourtant pas de l’imagination pure et simple des Frenchies. Extrait de l’album Discovery, c’est dans le livret du projet que l’on apprend l’emprunt. 

Derrière, c’est l’instrumental de Edwin Birdsong qui a été samplé. En 1979, le chanteur américain livre son titre « Cola Bottle Baby » sans se douter que quelques décennies plus tard, il deviendrait -en partie- un morceau au succès planétaire.

 

« High Life », inspiré d’un morceau funk

Discovery est pour beaucoup, l’album phare de Daft Punk. Dedans, on trouve plus d’un sample non-officiel et le morceau « High Life » ne déroge pas à la règle. Huitième piste du projet, l’échantillon emprunté n’est pas crédité et ce sont les fans sur les réseaux sociaux qui ont permis de le retrouver. 

Le groupe de soul, funk et disco Tavares est à l’origine de « Break Down For Love ». Le track sorti en 1980 dans l’album Love Uprising détient ainsi la recette gagnante du titre « High Life », paru 21 ans plus tard.

 

« Da Funk », mélange musical  

Dans « Da Funk », plusieurs extraits de différentes musiques ont été rassemblées pour composer le titre. Un peu de Barry White, mélangé à du Vaughan Mason and Crew et voilà un single signé Daft Punk. 

L’utilisation de « I’m Gonna Love You Just a Little More Baby » de Barry White et de « Bounce, Rock, Skate, Roll » de Vaughan Mason & Crew dans le titre « Da Funk » est connue, sans être créditée pour autant. Pour le fond sonore et les bruits de passants au début du track, le duo francophone a utilisé « Very Busy Sidewalk » de The Hollywood Edge Sound Effects Library. 

 

« Aerodynamic », emprunté à Sister Sledge 

Encore une fois non-dévoilé dans les crédits de l’album Discovery, on retrouve bien un sample dans le morceau « Aerodynamic ». C’est le groupe Sister Sledge, à qui l’on doit notamment le tube « We Are Family », qui a été imité. 

Le single « II Macquillage Lady », dont l’introduction est en français, détient plusieurs accords en commun avec « Aerodynamic » des Daft Punk. 

 

« Veridis Quo », made in France

Pour conclure ce top 5, le maestro français Cerrone a aussi été samplé. Son single-titre « Supernature » renferme des similitudes avec « Veridis Quo ». Le duo electro a demandé l’autorisation à Cerrone avant de réinterpréter son titre et de faire de ces deux morceaux, des œuvres d’art françaises. 

 

D’autres samples des Daft Punk découverts par des oreilles attentives : 

  • « Fresh » : Viola Wills – « If You Leave Me Now »
  • « Crescendolls » : Little Anthony and the Imperials – « Can You Imagine »
  • « Superheroes »  : Barry Manilow – « Who’s Been Sleeping In My Bed »
  • « Musique » : Dan Hartman  – « Instant Replay »
  • « One more time » : Eddie Johns – « More spell on you »
  • « Voyager » : Oliver Cheatham – « Get Down Saturday Night » 
  • « Indo Silver Club » : Karen Young – « Hot Shot »
  • « Revolution 909 » : Fun Factory – « Celebration »
  • « Contact » : The Sherbs – « We Ride Tonight »
  • « Face to Face »  : Evil Woman – Electric Light Orchestra / Surface – Falling in Love / The Alan Parsons Project – « Old and rise » 
  • « Too Long »  : Rose Royce – First Come, First Serve / Maze ft. Frankie Beverly – « Running way »
  • « Digital Love » : George Duke – « I love you more »
  • « Robot Rock » :  Breakwater – « Release the Beast »
  • « High Fidelity » : Billy Joel – « Just the Way You Are »
  • « Burnin' » : Bar-Kays – « Freaky Behavior »
  • « The Brainwasher »  : Black Sabbath – « Iron Man »
  • « Around the World » : Jerry Goldsmith – « The Rec room »

Et si les Daft Punk ont samplé de nombreux titres, l’inverse est également vrai. Le groupe français a aussi beaucoup inspiré la scène musicale internationale. Et vu leur rayonnement, ce n’est pas près de s’arrêter.

Visited 1 221 times, 3 visit(s) today