Skip to main content
©Psyronix
13 juin 2024

Nancy Jazz Pulsations, 150 lives de « good pulsations »

par Olivia Beaussier

Au Nancy Jazz Pulsations, le « Good vibrations » devient « good pulsations » ? Le festival revient du 5 au 19 octobre -sans trop de suspense- à Nancy avec plus de 150 concerts. On décortique la (gigantesque) programmation.

Si, comme on pouvait s’en douter, Nancy Jazz Pulsations réunit les grands noms du jazz, le festival ne se limite pas à ça, loin de là. Blues, Rap, RnB, musiques du monde, musiques électroniques et bien d’autres, sont toutes mises à l’honneur. Et bien comme il faut.

Brisons la glace et parlons jazz. Cette année l’Opéra National de Lorraine accueillera le pianiste fidèle du festival Brad Mehldau en trio piano, contrebasse et batterie avec Felix Moseholm et Jorge Rossy. S’ajoute à ces beaux noms, Pat Metheny, guitariste américain au jazz expérimental, ou encore le trompettiste conceptuel de la Nouvelle-Orléans Chief Adjuah (anciennement Christian Scott) en septet.

Comme à son habitude, Nancy Jazz Pulsations dédie un samedi au blues – fondateur du jazz; tout de même ! Cette soirée rend hommage à la « great black music » avec une programmation 100% USA : la soirée s’ouvrira avec le guitariste, batteur et chanteur qui modernise le Mississippi Hill Country Blues Cedric Burnside, ainsi que la fratrie soul-gospel Staples Jr. Singers, et enfin Bernard Allison histoire de retrouver cette âme blues.

Changeons un peu (voire même complètement) de registre et parlons rap. Comme pour le reste, le Nancy Jazz Pulsations n’a pas fait les choses à moitié et est allé chercher un rappeur aussi talentueux que rare : Hugo TSR. Le Parisien, poète adoubé de la scène rap francophone, sera à Nancy, punchlines au bout de la langue.

À ses côtés sont programmés des artistes intrigants de la scène actuelle tels que Prince Waly et ses productions entre old school et futurismes, qui sera rejoint sur scène par la chanteuse néo-soul Enchantée Julia. Mais aussi les deux rappeurs Isha et Limsa d’Aulnay qui ont sorti en novembre un album commun Bitume Caviar (Vol.1). Preuves du côté malin de l’équipe programmation du festival.

Pour ce qui est des musiques électroniques, il n’a suffi que d’un seul nom pour nous satisfaire : Kompromat. Les deux DJ-producteur-ices Rebeka Warrior et Vitalic feront vibrer Nancy de leur techno berlinoise, mélangée aux vers poétiques et ritournelles littéraires. On trouvera aussi un deuxième géant des musiques électroniques Canblaster. Celui qui a finalisé cette année sa trilogie méditative électronique LIBEROSIS aux notes d’ambiant, nappes oniriques et voix célestes.

Et enfin, pour sortir de nos schémas musicaux occidentalisés, le Nancy Jazz Pulsations prévoit des artistes venant de partout dans le monde. Allant du Nigérian Keziah Jones, inventeur du « blufunk » (mélange de blues, funk et rythmiques yoruba, comme sur « Rhythm is love » ou « Kpafuka ») à la fusion de la samba, blues, reggae, forrò et pop de Flavia Coelho, en passant par le trio jamaïcain fondateur du ska The Skatalites, qui fêtera ses soixante ans sur scène !

 

À lire aussi sur tsugi.fr : We Love Green 2024 : Justice pour tous | LIVE REPORT

 

Et à tout ce beau monde s’ajoutent quelques noms déjà annoncés, trop beaux pour ne pas au moins les citer, comme Hiatus Kaiyote, The Stranglers, Yamê, Baptiste Trotignon, Léon Phal mais aussi Véronique Sanson.

Nancy Jazz Pulsations : le lien vers la programmation complète et vers la billetterie
Visited 312 times, 1 visit(s) today