Tsugi Podcast 288 : Marquis Hawkes

Le tout petit label Dixon Avenue Base­ment Jams n’existe que depuis l’année dernière, mais com­mence, tout en restant assez dis­cret, à faire du grabuge dans les clubs avec sa devise choc “real rockin’ raw shit from the street for the club” (qu’on traduira très libre­ment par “truc qui défonce sa mère fait dans la rue pour les clubs”). L’un des poulains, Mar­quis Hawkes, suit les mêmes règles de dis­cré­tion (il ne veut pas mon­tr­er son vis­age et refuse même de porter un masque ou tout autre arti­fice qui le rendrait facile­ment iden­ti­fi­able) pour une même effi­cac­ité. Seule compte la musique donc, et à ce jeu-là, avec sa house brute et puis­sante d’after inter­minable, il joue dans la caté­gorie poids très très lourd. C’est acid à s’en fon­dre la langue, plutôt sale, assez var­ié pour ne pas étouf­fer et sur ses deux pre­miers max­is, de “Hous­ing Project” (sur Cabri­ni Green) à “I Want You” (sur High­er Forces At Work), c’est surtout dia­ble­ment ensor­ce­lant. Cet Anglais exilé à Berlin a tout com­pris, de sa cave.

 

soundcloud.com/DIXONAVENUEBASEMENTJAMS

 

Tsu­gi Pod­cast 288 : Mar­quis Hawkes by Tsu­gi Mag on Mixcloud

 

(Vis­ité 102 fois)