Tsugi Podcast 393 : Lauer

Philip Lauer est un homme dis­cret. Alors qu’il oeu­vre depuis des années dans l’om­bre des dis­trib­u­teurs de dis­ques et autres labels, ce sym­pa­thique teu­ton à l’air affa­ble pro­duit égale­ment quelques-uns des Eps qui nous ont le plus mar­qué ces dernières années, sous son pro­pre nom, mais aus­si en se cachant der­rière des alias comme Bron­tosaurus, L.A.U.G.I.C. Sys­tem ou Plen­ty Ammo et en s’as­so­ciant à Gerd Jan­son pour mon­ter Tuff City Kids, Lauer & Park­er avec Anton Zenker ou Arto Mwem­be avec Chris­t­ian Beißwenger. 

En résumé, Philip Lauer est un pro­duc­teur qui même si l’on suit son par­cours depuis longtemps con­tin­ue de nous réserv­er des sur­pris­es. Il faut dire qu’en plus d’avoir des activ­ités divers­es et var­iées il est aus­si très pro­duc­tif. Depuis 2001, il a ain­si sor­ti pas moins de 17 Eps et 2 albums. Born­dom, son dernier long for­mat en date sor­ti au print­emps dernier nous ayant par­ti­c­ulière­ment mar­qués au point de fig­ur­er dans les tops de fin d’an­nées de beau­coup de con­tribu­teurs de Tsu­gi. 

Aus­si branché house acide que tech­no ruti­lante, l’alle­mand ne fait pas dans la red­ite, son cré­do est plutôt à chercher du côté de la recherche de nou­veautés et de dif­férence. Une con­cep­tion pure de la musique élec­tron­ique qui se retrou­ve dans le pod­cast qu’il vient de nous pré­par­er, un mélange de house, aus­si lanci­nante que dansante et d’ex­péri­men­ta­tions élec­tron­iques saupoudré par quelques envolées euro­dance 90’s juste ce qu’il fait de kitchouille. Rien de très pom­pi­er, mais après tout si l’on appré­cie tant que ça les pro­duc­teurs alle­mands c’est sure­ment parce que plus que per­son­ne ils sem­blent dotés d’un sens de la mesure iné­gal­able. Sim­ple, mais effi­cace et orig­i­nal. Tout est dit.

Lauer sor­ti­ra le 28 jan­vi­er chez Per­ma­nent Vaca­tion un Ep de remix­es de Born­dom avec quelques com­po­si­tions signées Prins Thomas ou Fort Romeau. De beaux noms qui sauront sans aucun doute mag­ni­fi­er ses pistes si par­ti­c­ulières. 

 
(Vis­ité 105 fois)