Crédits : Vitali Gelwich

Tsugi Podcast 541 : Re. You

Min­i­mal­iste, som­bre, plein de per­cus­sions et de mou­ve­ment et enrichi par un dis­cret sam­ple vocal : dès le morceau d’ouverture, Re. You mon­tre la direc­tion que pren­dra son mix. Deux mois après la sor­tie de son dernier EP Lift­ing Me, le DJ alle­mand se charge aujourd’hui du Tsu­gi Pod­cast de la semaine. Une occa­sion pleine­ment saisie pour expos­er ce qu’il sait faire de mieux.

Tout au long de sa car­rière — entamée par une pre­mière sor­tie en 2010 — le pro­lifique pro­duc­teur aura dévelop­pé sa pro­pre iden­tité sonore. Alors que la tech‐house peut par­fois frôler le kitsch, Re. You s’empare des codes de ce style et se les appro­prie. Il en résulte des com­po­si­tions com­plex­es et atmo­sphériques. Les ingré­di­ents de base de cette recette : des mélodies mélan­col­iques et tran­scen­dantes et des tam­bours qui offrent à ses titres tout leur dynamisme.

Ceux qui adhérent à cette for­mule ne pour­ront qu’être sat­is­fait par cette heure de sélec­tion musi­cale. Planants, groovy au pos­si­ble : chaque titre répond à une rigueur esthé­tique à laque­lle l’artiste ne déroge jamais. Cer­tains moments sur­gis­sent comme de véri­ta­bles pics d’énergies : une explo­sion de hats un peu après la barre des 15 min­utes, des touch­es de bassline house vers la 49ème … Mais le musi­cien ne fait jamais véri­ta­ble­ment redescen­dre la pres­sion dans ce mix qui nous laisse rêveur du début à la fin.

Et bonne nou­velle ! Ce pod­cast de Re. You peut être téléchargé gra­tu­ite­ment. Il suf­fit d’aller sur ce lien, de faire un clic droit sur le play­er, puis “enreg­istr­er le fichi­er audio sous”. Le mix se télécharg­era alors en MP3.

(Vis­ité 460 fois)