🎛 Tsugi Podcast 623 : RaĂ€r, voyage techno au bout de l’obscuritĂ©

Pour ce Tsu­gi Pod­cast 623 nous avons fait appel Ă  RaĂ€r  ; son set pour la sĂ©rie d’évĂ©ne­ments de la GaĂźtĂ© Lyrique Club Cul­ture nous a telle­ment plu que nous n’avons pas rĂ©sistĂ© Ă  l’in­viter chez nous. Beau­coup de tech­no, un peu d’elec­tro, quelques bleeps et pas mal de micro-sampling : c’est par­tie pour un voy­age d’une heure dans l’obscuritĂ©.

Cela fait main­tenant quelques annĂ©es que RaĂ€r enchaĂźne les sor­ties, au point que son nom a dĂ©jĂ  fait plusieurs fois le tour de la scĂšne under­ground tech­no française. Le Rouen­nais d’o­rig­ine s’est rĂ©vĂ©lĂ© avec son pre­mier suc­cĂšs “Some­times I Hear Sirens” en 2016, signĂ© chez House Plants Records. L’in­flu­ence de la vague house lo-fi de cette Ă©poque Ă©tait claire­ment dis­cern­able chez lui, avec ses tracks clip­pĂ©s par la chaĂźne YouTube OOUK­Funky­OO, une incon­tourn­able du genre. Le nom de son pre­mier album paru en cas­sette Ă©tait sans Ă©quiv­oque : Cause It’s Dirty, pour Ă©vo­quer la saletĂ© des traite­ments sonores appliquĂ©s Ă  ses tracks.

NĂ©an­moins, ses kicks puis­sants en dis­ait long sur ses inten­tions et les sonoritĂ©s lo-fi ont dis­parues, pour Ă©voluer vers une tech­no som­bre mais tou­jours mĂ©lodique, avec son deux­iĂšme album Cer­e­mo­ny / Rit­u­als / Sac­ri­fices qu’il sig­nait en 2018 sur son pro­pre label, Vaer­el. En 2020, son dernier EP en date Will I Ever Sleep Again chez Arts con­tin­u­ait dans cette veine, avec des bangers tech­no par­ti­c­uliĂšre­ment adap­tĂ©s aux hangars dĂ©saf­fec­tĂ©s qui nous man­quent tant.

 

À lire Ă©galement
Tsugi Podcast 616 : Nico, le pur-sang du label Timedance au galop

 

Pour ce Tsu­gi Pod­cast, RaĂ€r signe un mix d’une heure et cinq min­utes aux sonoritĂ©s Ă©videm­ment tech­no. Mais si la majoritĂ© des tracks sont struc­turĂ©s par de gros kicks 4x4, attendez-vous aus­si Ă  devoir danser autrement qu’en faisant du ski. En effet, entre deux par­ties large­ment dom­inĂ©es par un groove tech­no hyp­no­tique, ce set s’au­torise une belle Ă©chap­pĂ©e Ă©clec­tique Ă  sa moitiĂ©, avec de l’ex­pĂ©ri­men­tale comme “Spat” d’Up­sam­my ou de l’elec­tro avec “Melt­ing Ladies” de Roza Teren­zi et D. Tiffany : une Ă©chap­pĂ©e qui n’est pas sans rap­pel­er son live Ă  la GaĂźtĂ© Lyrique il y a un mois, qui augu­rait l’u­til­i­sa­tion de break­beats et de sonoritĂ©s dif­fĂ©rentes de celles aux­quelles le pro­duc­teur nous a habituĂ©, Ă  base de bleeps et de micro-sampling sur la majoritĂ© du set. Signe de ce goĂ»t pour l’ex­pĂ©ri­men­ta­tion, RaĂ€r clot ce set avec “Dis­so­cia­tive Attack” de Xl.iks, un track dĂ©struc­turĂ© com­plĂšte­ment fou.

Track­list du podcast

Ago­nis — King Cobra Not happy
Alex Falk — Lift
Unknown — Unknown 4
Shcuro — Far out
Bas Dobbe­laer & Vand — Nomansland
Al Woot­ton — Maenads
Young Mus­cle — Beat Up By The Drum
Yaleesa Hall & Malin — Artin
Upsam­my — Spat
SNKLS & Soft Mat­ter — Warm Circuits
San­si­bar — Caller Of The Storms
Roza Teren­zi & D. Tiffany — Melt­ing Ladies
Pret­ty Sneaky — B2
Mor Elian — Fer­al Chime
Aman­dra & Matthe­is — Manekin
Varuna — Paleo-Drainage Channels
For­est Dri­ve West — Dualism
Bam­bounou — Craig.py
Kata­ton­ic Silen­tio — Mid­night Train Break­ing Through
Shift­ed — Nat­ur­al Elevation
Mike Park­er — Sub­stra­tum (Foun­da­tion Mix)
Ben Klock — Sirens
Plants Army Revolver — Sibe
Felix Lei­fur — Lyfseðill
SØS Gun­ver Ryberg — The Presence_Eurydike
Xl.iks — Dis­so­cia­tive Attack

(Vis­itĂ© 499 fois)