Skip to main content
©Tony Grenes
3 juin 2021

🔊 Tsugi Podcast 626 : u.r.trax, espoir de la techno française

par Antoine Barsacq

Pour ce Tsugi Podcast 626, c’est l’espoir de la techno française u.r.trax qu’on accueille, en amont de son mix pour l’Ă©vĂ©nement Culture Club Ă  la GaĂźtĂ© Lyrique ce samedi. Et la Parisienne veut en dĂ©coudre.

À tout juste 18 ans, u.r.trax alias InĂšs Boullant est probablement la benjamine de notre sĂ©rie de mixes. Mais ici, pas de limite d’Ăąge pour Ă©couter ce podcast concoctĂ© par la jeune parisienne qui a dĂ©boulĂ© sur la scĂšne techno comme une mĂ©tĂ©orite. AprĂšs s’ĂȘtre faite signĂ©e chez Kaos par l’Espagnol HĂ©ctor Oaks, la voilĂ  prĂȘte Ă  conquĂ©rir le monde (de la nuit), et en amont de son passage chez Culture Club Ă  la GaĂźtĂ© Lyrique pour le carte blanche du collectif Subtyl, on vous donne un avant-goĂ»t de ce qu’elle pourrait vous rĂ©server sur le stream de samedi soir.

 

À lire Ă©galement
Tsugi Podcast 625 : Shonen Bat, la club music du futur casse bien les dancefloors

 

©Tony Grenes

Elle qui baigne dans la rave depuis ses 13 ans, c’est bien Ă©videmment un mix techno que u.r.trax dĂ©voile ici, mais qui se dĂ©marque considĂ©rablement par une prĂ©dominance d’indus. Le dĂ©part est electro, pour ensuite virer sur une techno loopy qui Ă©voquera les plus grandes heures des Love Parades berlinoises des dĂ©buts 2000. En effet, la majoritĂ© des tracks prĂ©sentĂ©s ici ne sont pas caractĂ©risĂ©s par la seule force motrice du kick, ce sont aussi les percussions tribales et les hi-hats qui apportent un groove dont ce podcast ne se dĂ©parti jamais.

 

Explique-nous ton travail derriĂšre ce mix ?

J’ai utilisĂ© ma paire de Technics ainsi qu’une CDJ pour jouer quelques inĂ©dits. RĂ©cemment, j’ai arrĂȘtĂ© les tracklists prĂ©parĂ©es Ă  l’avance, et je vois davantage les podcasts comme une session d’Ă©coute de disques. Pas de chemin prĂ©-Ă©crit, juste se laisser aller au hasard des disques !

« On est de plus en plus frustrĂ©s, Ă©nervĂ©s… donc la musique en pĂątit. »

Cet Ă©vĂ©nement Culture Club Ă  la GaĂźtĂ© Lyrique, qu’est-ce que ça Ă©voque chez toi ?

C’est super important pour garder le lien entre public et artistes, ça permet pour chacun de ne pas oublier ce qu’est le club et surtout, ça laisse entrevoir une certaine lumiĂšre au bout du tunnel.

Comment vois-tu la scĂšne Ă©lectronique Ă©voluer depuis un an et demi et cette crise sanitaire ?

Je pense que la musique se durcit, Ă  l’image de l’esprit des gens. On est de plus en plus frustrĂ©s, Ă©nervĂ©s… donc la musique en pĂątit. Aussi, les communautĂ©s se forment ou se resserrent. MĂȘme si les clubs sont fermĂ©s, la fĂȘte rĂ©siste ; un peu comme une hydre dont on aurait coupĂ© la tĂȘte. C’est assez excitant Ă  voir, mais j’avoue que rien ne vaut un beau systĂšme son de club pour faire la fĂȘte.

❏

Tracklist du mix

Axelfield – unreleased
TV OUT – XTC (L.I.E.S 131)
Fischerspooner – !@*$%#
Birdie – Apostrophe (Delta Revamp Mix) (DF 5504)
Loaded Bananas – Omega Blue (FF014)
Hector Oaks – All This Was Fire (OAKS07)
Rayme – unreleased
Blue Hour – Shimmer (Vladimir Dubyshkin remix) (BLUEHOURMX#004)
LDS – unreleased
D.Dan – Switchblade Descendant (LT065)
Axelfield – unreleased
V48 – I Got Some (PASSIFLORA 2)
u.r.trax – unreleased

Visited 4 times, 1 visit(s) today