đŸŽ„ Gaspar Claus, Johnnie Carwash, Koudlam, Suzane
 les clips de la semaine

C’est la ren­trĂ©e certes, mais c’est aus­si le retour des clips de la semaine ! De jolies pĂ©pites rĂ©u­nies pour cĂ©lĂ©br­er l’art du gros plan. Au pro­gramme : on fait un Ă©loge de la folie avec le mon­strueux Denis Lavant, per­son­nage prin­ci­pal du dernier clip de Gas­par Claus, on s’ex­tirpe d’une rela­tion tox­ique avec Suzane, on se rep­longe dans notre teenage era avec John­nie Car­wash, on arpente la mon­tagne avec Koud­lam et on assiste Ă  un mariage funĂšbre avec Off Models. 

Gas­par Claus — “2359”

Gas­par Claus s’offre Denis Lavant pour son dernier clip “2359”. Et on le voit comme on le prĂ©fĂšre : proche de la folie, en train d’ar­racher ses vĂȘte­ments dans une forĂȘt vierge pour s’adon­ner Ă  une danse au bord du mys­ti­cisme. Le vio­lon­celle de Gas­par Claus accom­pa­gne Ă  mer­veille ses moments d’er­rance, qui finiront par un saut de l’ange au-dessus de l’ocĂ©an. Quel bel hom­mage Ă  ce vis­age qui a mar­quĂ© le ciné­ma français avec ses rid­ules, ses cica­tri­ces et toute la beautĂ© qui ressort de ses imper­fec­tions. Son regard noir demeure et nous fait les mĂȘmes fris­sons dans le dos que dans Boy Meets Girl, son pre­mier succĂšs.

John­nie Car­wash — “Noth­in’ â€

La pop naĂŻve et juvĂ©nile de John­nie Car­wash s’il­lus­tre Ă  mer­veille dans leur nou­veau clip de “Noth­in”. Ce morceau nous fait claire­ment rep­longer dans notre teenage era la plus pro­fonde, oui-oui, celle oĂč Kurt Cobain Ă©tait plac­ardĂ© dans votre cham­bre. La basse pronon­cĂ©e du morceau accom­pa­gne Ă  mer­veille les moments de vie d’une jolie bande d’a­do, immor­tal­isĂ©s par des polaroĂŻds. Amour et ami­tiĂ© se mĂ©lan­gent pour un Ă©tĂ© mag­ique prompt Ă  la mĂ©lan­col­ie, lorsque la ren­trĂ©e pointe le bout de son nez.

Koud­lam — “Old Feeling”

Koud­lam revient en trombe avec “Old Feel­ing” : “une ode Ă  la gloire des alpin­istes roman­tiques des mon­des anciens qui con­tem­plent la beautĂ© du monde dans un dernier espoir”. Un clip qui s’ap­par­ente Ă  un voy­age ini­ti­a­tique entre potes aven­tureux : une tante, des feux de bois, une petite omelette aux champi
 un chouille hal­lu­cinogĂšnes. On part sur un dĂ©lire  assez sec­taire, Koudlam- Ă  com­pren­dre coup de lame- prend tout son sens. Leur prochain album , Precipice Fan­ta­sy, sor­ti­ra le 28 octo­bre, ils seront au Tra­ben­do le 1 dĂ©cembre.

Off Mod­els se dĂ©finit comme un groupe d’indie rock “entre his­toires d’amour dĂ©cep­tives et vacances Ă  la plage”. C’est sur que dans leur nou­veau son, “2011”, l’amour n’est pas Ă  la fĂȘte. On part plutĂŽt sur une ambiance mi-mariage, mi-macabre oĂč les ros­es rouges se mĂ©lan­gent aux cru­ci­fix. Le ren­du est trĂšs effi­cace, avec Sab­ri­na Duval der­riĂšre la camĂ©ra. La sor­tie de leur prochain album, Famil­iar Strangers, est prĂ©vue le 21 octobre.

Suzane, ses textes Ă  crier le poing levĂ© et ses coups de pied acro­ba­tiques dans le patri­ar­cat revi­en­nent avec “Bel­ladon­na”. On com­prend assez rapi­de­ment qu’elle est en pleine rela­tion tox­ique : “tout roulait dans ma vie, main­tenant j’perds les pĂ©dales”. Elle veut Ă©videm­ment s’en sĂ©par­er, mais plus facile Ă  dire qu’a faire face Ă  une femme aus­si atti­rante, qui est “si spé­ciale et qui a des pou­voirs mag­iques”. On espĂšre que ce morceau lui aura don­nĂ© la force pour couper court Ă  cette relation.

(Vis­itĂ© 567 fois)