Skip to main content
© Geoffrey Hubbel
30 avril 2024

Peacock Society : on décortique la prog de l’édition 2024

par Léa Crétal

Le 13 juillet 2024, Peacock Society revient pour la onzième année au Parc de Choisy Paris – Val-de-Marne. Contexte olympique oblige, le festival revient sous un format spécial : une unique journée de festivités, pour un concentré de têtes d’affiches avec Héctor Oaks, Sama’ Abdulhadi, Skrillex, Leo Pol, Horsegiirl… et bien d’autres encore. Édition ‘grand cru’ en perspective. 

Peacock Society

© Geoffrey Hubbel

Le 13 juillet prochain, la société du paon remet le couvert pour une nouvelle édition sous le soleil d’été. Au programme quatre scènes, dix heures de son et un line-up remarquable. Et oui ! Comme à son habitude, Peacock Festival a concocté une programmation aux petits oignons, avec la crème de la scène électronique. Voyez plutôt.

À l’affiche, on retrouve la DJ-productrice allemande horsegiirl. Dissimulée derrière un masque de cheval (c’est dans le nom), elle marque les esprits grâce à une apparence mi-humaine, mi-équidé et surtout avec ses sets ultra-énergiques, oscillant entre techno euphorique et hardcore des années 90. Si vous ne connaissez pas encore la bête, on vous recommande fortement d’écouter son morceau déjanté ‘My Barn My Rules‘, produit avec MCR-T, qui cumule aujourd’hui plus 19 millions d’écoutes sur Spotify.

 

Également sur tsugi.fr : Live report : Peacock Society 2023, vaincre le feu par le feu

 

Peacock Society accueille également Skrillex, maestro de la dubstep/bass et multi-récompensé des Grammy Awards, qui nous avait régalé en 2023 avec deux albums surprises en collaboration avec Fred again.., Mr. Oizo, Four Tet, Kid Cudi, PinkPantheress… Aux côtés du mastodonte californien, le festival prévoit un B2B d’exception à six mains avec ÂMD -fusion du duo allemand de house Âme et de la dark techno minimale de Marcel Dettman– ainsi qu’un live inédit du producteur français Leo Pol + un DJ-set du producteur allemand Marlon Hoffstadt, qui saupoudrera un peu de sa techno-eurodance aux accents trance.

Peacock recevra aussi la pionnière de la scène techno palestinienne Sama’ Abdulhadi (qu’on avait découverte avec sa Boiler Room en 2018), le prêtre de la culture rave Héctor Oaks, l’ambassadeur de la club culture anglaise Interplanetary Criminal ; ou encore la Brésilienne Slim Soledad, dont les sets mêlent techno lourde, baile funk, électro et core latino… Mais aussi Anfisa Letyago, Teki Latex, LAZE, Lea Occhi, les éternels acolytes Lacchesi et Mac Declos pour un B2B qui ne devrait jamais descendre sous les 160bpm, Mira Ló… et d’autres !

 

Les billets sont disponibles sur le site de Peacock Society

Peacock Society

Visited 264 times, 1 visit(s) today