Skip to main content
25 juin 2024

Prix Joséphine : Les 10 albums de l’année sont…

par Olivia Beaussier

Le 26 septembre, le Prix Joséphine 2024 sera décerné lors d’une cérémonie à la Maison de la Radio et de la Musique. Parmi une liste de 310 albums, seul dix ont été retenus par le Jury, le Prix Joséphine dévoile enfin le palmarès. Comme d’habitude, la diversité règne. On se parle de ces fameux albums.

Parmi 310 albums, être dans les dix derniers, c’est déjà un peu une victoire, non ? Et pour ce palmarès d’exception, un jury d’exception présidé par Disiz : November Ultra (gagnante de 2022), Dinos, Agoria, Rone, Disiz, Irma… On continue ? Avant d’être réduit au nombre de dix pour le jury, les albums sont d’abord passés par les oreilles de journalistes musicaux. Ce jury est représentatif d’une grande diversité musicale, est parfaitement rodé pour un palmarès qui ne se limite pas dans les genres ou dans les styles.

Les plus chanceux-ses ont eu le privilège de découvrir les finalistes du Prix Joséphine en avant-première et en présence des artistes. Tsugi Radio – toujours dans les bons coups – a pu réaliser un podcast sur l’événement avec les 10 lauréats et lauréates et le Président du Jury, Disiz.

Commençons tout de suite par une artiste qui n’a cessé de faire parler d’elle cette année, et qui nous en a d’ailleurs bien bouché un coin à We Love Green, ELOI. Son premier album Dernier Orage résonne comme une œuvre électronique aux couleurs pop-hyperpop et où le rock n’est jamais très loin. Ce qu’on retient surtout d’elle sont ses talents d’écriture, et sa capacité scénique qui ne fait que s’améliorer.

Et le Prix Joséphine a mis les artistes émergents en avant. Pour continuer sur les premiers albums prometteurs de cette année, on retient Oceano Nox où la voix puissante de Clara Ysé nous a bercés depuis le mois de juin. Amateur-ices de douceur et de sons qui caressent gentiment les tympans, votre année a dû être remplie de l’album pop R&B aux pointes de bossa nova de Lossapardo, If I Were To Paint It. L’artiste racontait espérer que l’album « vous fera ressentir et penser différemment, comme si vous regardiez un tableau« .

On trouve également dans ce palmarès l’album brass funk pop et soul Speed It Up de LORD$. Mais aussi la soul qui se joue à la harpe de Sophye Soliveau dans Initiation. Enfin, comment ne pas mentionner l’album de rap français qui a été très attendu : Saison 00 de Luidji. Quatre ans après l’excellent Tristesse Business : Saison 1, Luidji a frappé fort avec son nouvel album. Le rappeur s’aventure dans n’importe quels rythmes, thèmes et n’hésite pas à sortir un peu du rap pour des moments plus chantés. Tout cela en nous offrant un album tout en émotion, bien plus cru, bien plus lui qu’avant.

 

À lire aussi sur tsugi.fr : Prix Joséphine 2023 : les 10 albums et artistes de l’année sont…

 

Parmi le palmarès du Prix Joséphine, on trouve quelques artistes qui ne nous sont pas inconnues. On ne s’attardera alors pas sur le style musical aussi exubérant que sensible de Nini par Bonnie Banane, le cri du cœur qui mêle voix et réflexions presque philosophiques de Sad Lovers and Giants par Crystal Murray, la 100% techno Rose Fluo d’Irène Drésel, ou encore Solstice de Lala &ce.

Visited 495 times, 7 visit(s) today