Skip to main content
26 janvier 2024

The Smile, Soeurs Malsaines, Irène Drésel… Les projets de la semaine

par Olivia Beaussier

Ça y est c’est vendredi ! Vous ne savez plus où donner de la tête face à toutes les sorties du jour : pas de panique, votre équipe préférée a concocté un petit top pour tous les goûts. Au programme : Soeurs Malsaines, Puggy, Irène Drésel, Pépite, la compilation Sick Sad World Music, et les tant attendus The Smile.

 

Sœurs Malsaines – Touf Machine vol. 1

On finit la semaine en beauté avec un projet des plus énergiques : la compilation des Sœurs Malsaines. Il y a quelques semaines on vous parlait du premier single « Neon », track trance endiablé qui avait poussé notre bpm à 160.

On dirait bien que les Soeurs Malsaines n’ont pas l’intention de calmer le tempo. Dans leur nouveau VA, Toufe Machine vol. 1, le collectif féministe passe de la trance à l’électro, et fait des breaks mélodiques son terrain de jeux. Au programme : Faast, B1C1, Rehcord, Muzeau, Paradis Fiscal et Ambre. Une chose est sûre : ce VA est fait pour nous faire taper du pied, les seins nus !

Puggy – Radio Kitchen

Quoi de mieux que se sentir à l’aise, comme à la maison ? C’est ce que nous propose le groupe pop-rock Puggy, dans son nouvel EP Radio Kitchen. Les trois bruxellois nous ouvrent les portes de leur intimité en enregistrant ce projet dans la cuisine de leur studio (Radio Kitchen, vous l’avez?)

Selon eux, la cuisine serait « le centre névralgique de la créativité« . AMEN. L’introduction de l’album est d’ailleurs parsemée de samples de bruits de vaisselles, et de bribes de conversations. Les trois musiciens se nourrissent de ces moments d’intimité pour en faire leur album. Après avoir passé six ans reculés de la célébrité, c’est au tour de Matthew, Romain et Egil de briller.

 

Irène Drésel – Rose Fluo

Si vous nous suivez un minimum, vous savez qu’on attendait impatiemment ce projet d’Irène Drésel. Elle sort enfin aujourd’hui son album Rose Fluo, qu’on avait déjà bien teasé ! Qui de mieux qu’elle-même pour en parler ?… on vous laisse avec son interview, et notre chronique de l’album.

 

Pépite – Les années lumière

Le duo parisien Pépite revient pour son deuxième album, Les années lumières. Un drôle de sentiment nous prend quand on les écoute ; la mélancolie d’une époque que l’on n’a pas connue. Comme l’indique son titre, l’album nous ramène dans des souvenirs d’été, des moments de vie passés qui semblent être à des années lumières.

Dans une pop indé toute en douceur, le duo ouvre les portes d’un univers vulnérable, parsemé de références à leurs anciennes production. Avec Pépite, on n’a pas envie de rattraper les années qui passent.

 

Papooz – Resonate

Sur un air qui sent bon New York, les Papooz reviennent avec leur quatrième album : Resonate. Autour du concept de la résonnance, et de la difficulté à être seul, le duo nous emmène dans 32 minutes (pas besoin de faire long quand on est efficace) de pop et de groove. On est parti poser quelques questions à Armand et Ulysse pour l’interview, on vous laisser checker ça !

 

Sick Sad World Music – SICK SAD WORLD Volume 4 : Infinite Fight 

Décidément, cette semaine sent bon les compilations. Le collectif Sick Sad World Music, né pendant la crise du Covid, revient avec la partie 2 de sa quatrième compilation intitulée Infinite Fight.

Le principe est simple : une centaine d’artistes francophones, tous genres confondus, se retrouvent pour faire des reprises. On retrouve The Psychotic Monks sur du 2be3 bercé par leur guitare électrique, Lulu Van trapp en version sensuelle du « Beautiful Girls » de Sean Kingston, Vera Daisies (moitié du duo Ottis Coeur) qui, en plus de chanter avec Pi Ja Ma, a également réalisé les visuels du projet… Mais aussi Lou Sirkis (fille de Stéphane Sirkis) en collab avec Mila Dietrich sur un « Every You Every Me », presque trance.

En libre prix sur Bandcamp, Sick Sad World Music reverse tous les bénéfices générés par leur compilation au Secours Populaire. Un projet musical à la « We Are The World » francophone, on ne peut que soutenir. Le lien de la cagnotte est juste ici.

 

The Smile – Wall of Eyes 

Ce 26 janvier marque le jour de la fin de l’attente. The Smile, toujours mené par les ex-Radiohead Thom Yorke et Jonny Greenwood, accompagnés de Tom Skinner, batteur de Sons of Kemet. Après un premier album remarqué, le groupe sort son second : Wall Of Eyes. Cette galette est dans la continuité de A Light for Attracting Attention, torturée mais cette fois-ci plus épurée. De quoi ravir les fans de la patte Radiohead.

The Smile nous plonge dans un étonnant rock psychédélique, parfois folk, parfois jazz. Dans des morceaux lents et étirés, auxquels il nous a habitués, le groupe rend le message clair : il ne renie pas ses origines, mais se révèle hors de Radiohead. Assez pour nous satisfaire, mais pas suffisant pour nous rassasier… On en veut plus, encore plus !

Visited 530 times, 1 visit(s) today