Tsugi Podcast 517 : Animal Trainer

Les habitués le savent, cette série de Tsu­gi Pod­cast lorgne bien sou­vent vers la tech­no. Pas tou­jours bien sûr, il y a bien un peu de house, mais tout de même, entre Manu Le Malin, Scratch Mas­sive, Lau­rent Gar­nier ou The DJ Pro­duc­er, per­son­ne n’a été avare en kicks ces derniers temps. Mais c’était sans compter sur les Ani­mal Train­er. Ces deux Suiss­es por­tent bien leur pseu­do : véri­ta­bles par­ty ani­mals, ils écrè­ment depuis plus de dix ans les nuits zuri­chois­es, rési­dents au Hive Club avec leurs soirées “Rakete” et, paraît‐il, fêtards invétérés. Mais ces bestioles‐là sont aus­si domp­tées par un entraîneur en forme de “slow rave”, le sobri­quet qu’ils don­nent à leur musique — soit un album en 2013 et une douzaine de max­is sor­tis sur Mobilee, Stil Vor Tal­ent, leur pro­pre label Hive Audio ou tout récem­ment deux titres tail­lés pour les fes­ti­vals sur Kater­mukke.

Slow Rave”, c’est aus­si plutôt bien trou­vé, Ani­mal Train­er faisant danser toute la nuit certes, mais sans jamais explos­er les comp­teurs à BPM. La preuve avec ce nou­veau Tsu­gi Pod­cast, 517ème du nom, com­mençant tout douce­ment pour mieux éclore sur l’inédit “We Are One” du Suisse d’adoption Mur­ciano et Nakai… Pour enfin voy­ager entre cinq titres (dont un remix) du pro­pre cru d’Adrian Fla­vor et Samy Jack­son, ter­mi­nant en apothéose sur leur tout nou­veau “Euphorie”. Une rave lente et planante.

Et bonne nou­velle ! Ce pod­cast d’Animal Train­er peut être téléchargé gra­tu­ite­ment. Il suf­fit d’aller sur ce lien, de faire un clic droit sur le play­er, puis “enreg­istr­er la vidéo”. Le mix se télécharg­era alors en MP3.

Track­list :

1. Mati­ja vs Richard Elcox — Long Ago
2. Ego­push­er — Flake (Jimi Jules Remix)
3. Mur­ciano & Nakai — We Are One
4. Moos­fiebr — Clowns In My Soul
5. Vin­cent and the Bar­bers — Gen­er­a­tions (Ani­mal Train­er Remix)
6. Ani­mal Train­er — I Have A Cat
7. Ani­mal Train­er — Dhar­ma
8. Ani­mal Train­er — Ata­ma­ran
9. Ani­mal Train­er — Euphorie

(Vis­ité 1 256 fois)