Skip to main content
7 mars 2024

Festival Chorus : ces artistes émergents/à suivre qu’on veut voir à tout prix

par Olivia Beaussier

CHLOÉ, Calling Marian, JetLag Gang, Vanille… On vous avait déjà présenté la programmation électronique du Festival Chorus, mais croyez nous c’est loin d’être finis. Dans cette grande prog’ alléchante se cachent des petites pépites à ne pas rater. La date approche (du 20 au 24 mars, on le rappelle) et si vous n’avez toujours pas pris vos places, attention : vous risquez d’être conquis.

On commence fort par celle dont le style et les projets nous déroutent. Malvina réussit à fusionner les genres : des notes d’électronique et de techno se mélangent à une influence trap et métal, tendance domination. ((Et c’est la même personne qui, cheffe d’orchestre, compose notamment des arrangements orchestraux pour Pomme.)) Parfait pour tous ceux qui veulent taper du pied et headbanger !

Dans cette même énergie d’hybridation, on retrouve le groupe Glauque qui fait du hip-hop un art ouvert aux musiques électroniques. Une combinaison qui ne semble pas évidente, mais que les Français maîtrisent parfaitement. Mi-ambient, mi-rap… Il faut le voir pour le croire.

Côté rap, on a remarqué le nom de Flohio, qui nous avait déjà marqués cet été à Charlevilles-Mézières pour Cabaret Vert. Originaire du sud de Londres, la rappeuse ne cache pas son fort accent, et c’est pour le mieux. On est complètement immergé dans son rap et son flow explosifs, à découvrir absolument !

Notre petit Prince de la musique n’est presque plus un projet émergent : il a rempli l’Olympia en janvier, sera à la Seine Musicale ce 23 mars. Prince Waly c’est un rap bien tranché, des mélodies toujours plus rythmées et un univers visuel unique… Bonne dose de fraîcheur dans le monde du hip-hop : étape après étape, Waly ne fait que confirmer les attentes placées en lui.

Le Festival Chorus des Hauts-De-Seine retrouvera un groupe qui n’en est pas à son coup d’essai, car lauréat du prix Chorus l’année dernière : Uzi Freyja. Ces trois artistes de hip-hop/punk, où le débit endiablé de Kelly Rose résonne comme un coup de poing, reviennent tout casser une nouvelle fois au festival, mais cette fois-ci sur la Grande Scène !

Pour finir notre rapide sélection, on vous parle d’un nom qui pour l’instant ne doit pas vous dire grand chose, mais qui résonnera plus fort fin 2024 (on prend les paris). Le jeune artiste, Danyl, se nourrit de sa double nationalité franco-algérienne pour faire sa musique. Allant chercher ses inspirations entre rap et raï, de quoi bien chauffer l’assistance du samedi soir.

 

À lire aussi sur tsugi.fr : Au Festival Chorus, élégante programmation électronique

 

Une belle flopée de nouvelles têtes bourrées de talent vous attend pour ces cinq jours de festival, fin mars à la Seine Musicale. Mais la prog est loin de se réduire à seulement quelques noms :  soyez curieux, allez jeter un petit coup d’œil. Le Chorus Festival sait mettre en avant les artistes francophones et internationaux, bien comme il faut !

Le lien vers la programmation complète et la billetterie !

Visited 295 times, 1 visit(s) today