Nuit Blanche à Paris : nos 5 événements coups de coeur

Entre la fin de l’été et le début de l’hiv­er, l’au­tomne à Paris promet d’être réjouis­sant. Après la Tech­no Parade, la journée sans voiture et pen­dant la Fash­ion Week, la Nuit Blanche repren­dra ses droits same­di 1er octo­bre dans chaque recoin de la cap­i­tale. Depuis 2002, Paris s’il­lu­mine chaque année le temps d’une Nuit Blanche, un événe­ment local et unanime qui per­met à la ville de met­tre en valeur le nid de cul­ture qu’elle héberge.

Expo­si­tions, instal­la­tions, per­for­mances, con­certs, club­bing… Tout est pos­si­ble, même utilis­er les trans­ports en com­muns qui lais­seront les RER, les Noc­tiliens ren­for­cés et les lignes 1 et 9 ouverts toute la nuit. On a épouil­lé pour vous le très riche pro­gramme de cette soirée qui cette année est sous l’égide artis­tique de Jean de Loisy, prési­dent du Palais de Tokyo : “Le long de la Seine, d’une rive à l’autre, dépêchons-nous de pour­suiv­re la beauté et arrêtons-nous pour la con­tem­pler.” Une poésie en hon­neur à la ville lumière le temps d’une Nuit Blanche et si on était vous, on irait voir ça : 

Cross The Scan / Abbey Road sur la place Stravin­sky, 75004 (du 1er au 2 octobre)

Le duo de pho­tographes et artistes Les Nivaux installera une oeu­vre à taille réelle : grâce à des scan­ners HD et une pré­ci­sion à toute épreuve, il a repro­duit le célèbre pas­sage pié­ton d’Abbey Road et le posera sur la place Stravin­sky du Cen­tre George Pom­pi­dou. Les pas­sants pour­ront ain­si se faire pren­dre en pho­to tels les Bea­t­les sur la pochette du disque du même nom immor­tal­isée en 1969. Plus d’in­fos

I Love Trans­me­dia à la Gaîté Lyrique, 75003 (20h-04h)

Entre musiques élec­tron­iques et arts numériques, I Love Trans­me­dia inve­sti­ra la Gaîté Lyrique pour une nuit expéri­men­tale. Un spec­ta­cle de cirque sur la musique live de Zom­bie Zom­bie et des pro­jec­tions de web­séries précéderont qua­tre heures de con­certs agré­men­tées d’une scéno­gra­phie unique réal­isée par Super­bi­en. Au pro­gramme : Petit Prince, Can­blaster et Boston Bun qui pren­dront les manettes musi­cales de la soirée sur fond d’in­no­va­tion et de réal­ité aug­men­tée. Plus d’in­fos

 

Cross­ing — We Love Art / Nuit Blanche, 75007 (23h-02h)

Sous le pont des Invalides coule la Seine pen­dant que dessus, We Love Art installera OX, la per­for­mance lumineuse et intel­li­gente de Romain Tardy pour Abso­lut Com­pa­ny Cre­ation. Pen­dant trois heures, un pub­lic restreint pour­ra danser sur une sélec­tion de Mar­garet Dygas et Kias­mos en admi­rant les lumières intéra­gir avec la musique, un moment qui s’an­nonce idéal pour prof­iter de Paris une fois la nuit tombée. Plus d’in­fos

Nuit Blanche Elec­trosound à la Fon­da­tion EDF, 75007 (21h-02h)

Ouverte le 25 mai dernier, Elec­trosound est une expo­si­tion pas comme les autres. Dédiée à la musique éléc­tron­ique à tra­vers ses machines, elle retrace tout un pan de l’his­toire d’un genre désor­mais ancré dans son époque. De la musique savante à celle que l’on con­nait aujour­d’hui, tout y est et on peut presque tout touch­er. Oklou, Clara Moto, Arnaud Rebo­ti­ni, Philippe Cam et Blow Fac­to­ry, en live ou en set, clô­tureront l’ex­po­si­tion lors de la Nuit Blanche à la Fon­da­tion EDF. Plus d’in­fos

Le Marché des labels indépen­dants  à la Halle des Blancs Man­teaux, 75004 (Midi-Minuit)

Déjà implan­té à Lon­dres, Berlin, Barcelone ou encore Ham­bourg et Los Ange­les, le marché des labels indépen­dants réu­nit les représen­tants des labels locaux mais aus­si inter­na­tionaux. Pour la pre­mière fois, l’événe­ment s’in­stalle à Paris et per­me­t­tera ren­con­tres, dig­ging et décou­vertes à la Halle des Blancs Man­teaux pour une journée con­sacrée aux dis­ques. Plus d’in­fos

 

(Vis­ité 93 fois)