Skip to main content
20 mars 2015

En direct d’Underworld au Casino de Paris

par rédaction Tsugi

Lorsqu’on parle techno ou house, on pense tout de suite à Detroit, Chicago, Juan Atkins, Derrick May, Jeff Mills, etc… Mais si l’outre Atlantique prédomine souvent dans l’inconscient collectif, certains en oublient parfois les pionniers d’outre-Manche : Surgeon, In Sync, Bandulu ou encore Underworld. Du coup, lorsqu’on apprend que ces derniers lancent une tournée surprise pour la réédition (vingt bougies obligent) de leur 3e album Dubnobasswithmyheadman, ni une, ni deux, on prend un ticket.

Et on a bien fait, car de leur amour des gratte-ciel à « Spoonman », en passant par « River Of Bass » ou « Dirty Epic », ce sont nos jeunes années que l’on s’est repris avec nostalgie au coin de la joue. Et les années, Karl Hyde et Darren Price les ont traversées en gardant tout leur panache. Un panache toujours présent, des années plus tard au Casino de Paris, le premier déambulant tel un Iggy Pop au top de sa forme reptilienne sur les sonorités techno-transe du second. Voix vocoïdée sur « Tongue », solo d’harmonica sur « Big Mouth » : tout y était, jusqu’aux clins d’oeil à Cardiff ou aux Mary Poppins des jeux Olympiques de Londres. Au bout de 2h de show, ils essouffleront une dernière fois le public sur un « Born Slippy » à sortir Ewan McGregor du fond de la cuvette. Somptueux, tout simplement !

Meilleur moment : Rez et ses fumigènes agrémentés d’un rose pétant ! Les années Acid !

Pire moment : Karl qui oublie un potard réglé trop haut, et c’est l’oreille droite qui morfle ce matin…

Visited 13 times, 1 visit(s) today

Leave a Reply