Let Bygones Be Bygones” : le titre de la réconciliation entre Snoop Dogg et Suge Knight

Snoop Dogg veut enter­rer la hache de guerre une bonne fois pour toutes. Il vient de sor­tir un nou­veau titre “Let Bygones Be Bygones”, old-school comme on aime, pour mon­tr­er qu’il est en paix avec tout le monde, et notam­ment avec Suge Knight. En effet, l’in­tro com­mence par une dis­cus­sion où Uncle Dogg racon­te que tout va bien avec l’ex-boss de Death Row Records : “Je suis cool avec Suge, Mas­ter P, Dr. Dre, je suis cool avec tout le monde. Mais je devais aller chercher l’a­paise­ment, je devais aller me pos­er avec Suge.” Et là, le morceau com­mence. Un tem­po lent où le gospel s’en mêle, les bass­es de syn­thé réson­nent tran­quille­ment, et un talk­box à la “Cal­i­for­nia Love” s’a­joute. Bref, Snoop se remet au G‑funk avec “Let Bygones Be Bygones”, titre qui sig­ni­fie d’ailleurs que le passé est der­rière lui. Le rappeur de la West­coast recon­naît l’im­por­tance de Suge Knight dans le lance­ment de sa car­rière : “Cet homme a changé ma vie, on a mar­qué l’his­toire ensem­ble.” C’est une sorte d’hom­mage à l’homme qui l’a ren­du célèbre dans l’in­dus­trie musi­cale.

Pour recon­tex­tu­alis­er, le con­flit entre les deux boss du hip-hop West­coast avait éclaté lorsque Snoop Dogg avait déclaré que Suge était respon­s­able de la mort de Tupac. S’en était suiv­ie une escalade de ten­sions allant jusqu’à des men­aces de mort. Avec le temps, les esprits se sont apaisés. En 2015, Snoop Dogg s’é­tait mon­tré attristé par la sit­u­a­tion dans laque­lle se trou­vait Suge Knight. En effet, ce dernier a con­nu de nom­breuses his­toires avec la jus­tice et la dernière date de 2015. Il a été con­damné à 28 ans de prison suite à une accu­sa­tion d’homi­cide volon­taire à Los Ange­les. La paix et l’amour dans le gangs­ta rap, c’est (presque) pos­si­ble.

 

(Vis­ité 8 066 fois)